Historique du domaine

Gravure coulaine


L'origine


Le château de Coulaine est une très ancienne exploitation familiale, transmise de génération en génération depuis les Le Boucher et les Garguesalles, jusqu'aux Denys de Bonnaventure et Kerros.
La vigne y est cultivée depuis au moins le XVe siècle de façon certaine.
Le château actuel, bâti en 1470 sur une construction plus ancienne, fut toujours habité et ses terre exploitées depuis le XIIIe siècle, période à laquelle fut contruite l'actuelle chapelle.

En 1534 Coulaine est cité par François Rabelais dans Gargantua, qui utilise comme décors nombre de lieux du Chinonais et du Véron.


Au début du XVIIIe un journal des vendanges est tenu par un membre de ma famille, Henri Quirit de Coulaine, qui montre que la culture de la vigne fut importante à cette époque.


Durant le XIXe le vignoble est ravagé par le phylloxera. C'est à l'aube du XXe siècle que le domaine entre par mariage dans la famille des Denys de Bonnaventure, qui retrouve ses racines en Touraine, après de longs siècles passés entre La Rochelle et le Canada.

 

 

 

Pascale et Etienne


Période contemporaine


Subsistent tant bien que mal quelques parcelles, qui seront replantées, entre 1950 et 1970, sur greffes et en sélection massale à partir d’anciennes vignes par Jacques Denys de Bonnaventure, mon grand-père.

Etienne et Pascale Denys de Bonnaventure, mes parents, reprennent et modernisent le domaine viticole à partir de 1988. C’est un chantier qui durera 30 ans. Ils replantent sur les anciennes parcelles et participent à mettre en valeur de nouveaux terroirs comme Les Pieds Rôtis, ou les Picasses.


En 1994, ils passent officiellement en
agriculture biologique, les premiers à Chinon.

 

 

 

20200521 152020


Dernierement
...


En 2017, après des études d'ingénieur agronome et d'oenologue, je reprends le domaine familial accompagné de mon épouse Tatiana, dans le respect des acquis du passé, de la plante et de son terroir…
 

Jean Denys de Bonnaventure